logo entête - La Tartuga
wem.free.fr - ©LaTartuga - Tel: +33 494 284 106
Un site NICRONICS
Coulisses
WEEK-END POETIQUE 7/8 juillet 2017

Lavis Marie-Claude Dussol

WEEK-END POETIQUE 2017 20e ANNIVERSAIRE DU WEM Moulin à l'Huile 83660 CARNOULES
VENDREDI 7 JUILLET 17h00/21h30
INTIMITÉ PUBLIQUE Le statut de la poésie et du poète aujourd'hui

SAMEDI 8 JUILLET 17h00/21h30
BABEL !
La poésie, musique des langues : le but de cette session est d'entendre quantité de sons différents. Lectures et brèves traductions/ explications de poèmes en provençal, français, italien, anglais, écossais, gaélique, ch'ti, néerlandais, allemand, polonais, arabe égyptien, yiddish, punjabi, hindi, bengali, japonais... à confirmer : suisse allemand, chinois.
avec l'équipe du WEP et la participation exceptionnelle de Jean-Claude Babois, Marilyne Bertoncini, Nadia Douek, Martine Mayes, Paul Mayes, Simran Singh, Véronique Souberbielle...

AVEC LES POETES :
SUDEEP SEN, CHRISTOPHER REID, ROISIN TIERNEY, MARCEL MIGOZZI, DANIELE FAUGERAS & LA TRADUCTRICE CORINNE ATLAN.
PRESENTES PAR JACQUES SERENA, KAREN COUGHLIN, CARLA VAN DER WERF, SOPHIE MENUET & BERNARD TURLE.
LAURENCE MILLEREAU, POETE LAUREATE DU WEM, RETENUE EN JUILLET, SERA NEANMOINS PRESENTÉE PAR LA PLASTICIENNE SOPHIE MENUET.



Christopher Reid, Sudeep Sen et Marcel Migozzi

CHRISTOPHER REID, lauréat du Prix Costa, est un poète fort reconnu Outre-Manche et pourtant une personnalité d'une intense discrétion, tout comme sa poésie. Tout en délicatesse, précision, incision même, il tresse un univers intime d'une grand finesse que vient tout à coup, à la faveur d'un mot, plomber une simple image, quelquefois même une simple allusion. Un poème de Christopher, c'est presque un dit du non-dit. Et la légèreté, aussi, la légèreté, y compris face à la lourdeur de la vie et de la mort.

SUDEEP SEN est un poète international autant qu'indien. D'origine bengali, il vit et travaille à Delhi mais parcourt le monde de festivals en résidences. Quoique étayée par une solide culture classique, sa poésie est moderne, brève, acérée, teintée parfois de parfums orientaux mais pas orientaliste, au contraire : bien ancrée dans notre siècle et notre monde globalisé. Lauréat de nombreux prix, il est adoubé par les grands noms de la poésie de langue anglaise. La Tartuga est heureuse de publier son premier ouvrage bilingue anglais-français, Incarnat/Incarnadine. Une voix, un univers à découvrir.

MICHEL MIGOZZI
Né en 1936 à Toulon, Rue de la Fraternité, dans une famille ouvrière d’origine corse. Vit dans le Var, dans le village du Cannet-des-Maures. Cofondateur des revues de poésie La Cave et Chemin de 1960 à 1968. Membre des Comités de rédaction des revues Action Poétique de 1965 à 1968, Sud de 1994 à 1998. Correspondant permanent de la revue luxembourgeoise Estuaires de 1989 à 2002. Lauréat du prix Jean Malrieu en 1985, du prix Antonin Artaud en 1995, du prix des Charmettes/Jean-Jacques Rousseau en 2007. Il a publié de nombreux ouvrages de poésie chez différents éditeurs, en France et à l’étranger. Au sommaire de nombreuses revues, ouvrages collectifs, anthologies.
"Dans toutes les notes biographiques sur Marcel Migozzi est mentionnée son origine modeste,"né dans une famille ouvrière d'origine Corse." Ces origines modestes qui ont pour corollaire le souci - la nécessité - d'économie, ont donné une poésie qui va à l'essentiel.
Economiser les mots, ne pas se perdre dans l'inutile, ce qui ne sert pas. Aller à l'essentiel pour dire une vie simple, à l'essentiel des mots utilisés, surtout ne pas se perdre...dans les mots, justement.
Les Rencontres Poétiques de Carnoules, en ce début d'été 2017, donne ntl'occasion de présenter des extraits de ses "Inventaires inachevés", fragments de vie présents ou passés avec juste ce qu'il faut de mots pour que tout soit dit en poésie.
(Marie-Claude Dussol, en fabriquant les petits livres de Marcel).

Poète irlandaise, ROISIN TIERNEY enseigne à la Poetry School de Londres. Ses vers sont publiés dans de nombreuses revues et anthologies. Elle a participé à de nombreux prix. Son pamphlet Dream Endings (Rack Press) a remporté le 2012 Michael Marks Pamphlet Award. Five Poems a paru depuis chez Clutag Press. La Poetry Ireland Review #118 l'a citée comme l'un des poètes irlandais à suivre. Son premier recueil, The Spanish-Italian Border, a été publié par Arc. Róisín Tierney, an Irish poet, taught for several years in Spain and Ireland. She is now settled in London. Her poetry has appeared in many magazines and anthologies. She has been placed in a number of poetry competitions (Brendan Kennelly Poetry Competition, Strokestown Prize, the Bridport, and the TLS Poetry Competition...). Her pamphlet, Dream Endings (Rack Press) won the 2012 Michael Marks Pamphlet Award. Her Five Poems is published by Clutag Press. She featured as one of Ireland's 'Rising Poets' in Poetry Ireland Review #118 in the spring of last year. Her debut collection, The Spanish-Italian Border is published by Arc. It includes Gone, a poem which was highly commended in the Forward Prize. She is a tutor at the Poetry School.

LAURENCE MILLEREAU est née le 14 Août 1953 en Bourgogne. Elle passe son enfance et son adolescence à Toulon. Pendant 25 années elle habite Paris où elle obtient une maîtrise de philosophie à La Sorbonne. Elle dirige ensuite la librairie-galerie Biffures dans le quartier du Marais et organise des expositions et signatures d’artistes, privilégiant la poésie et les arts plastiques. Revenue dans le Var, elle participe comme attachée de presse au WEM. Pendant dix ans elle anime un atelier d’écriture à Ollioules. Laurence Millereau écrit notamment sur le corps et des éléments de sa vie. Elle travaille en synergie avec des plasticiens depuis longtemps : ainsi avec Sophie Menuet pour « La Tortue poétique », La Tartuga chez A tirage limité, 2005 ; puis pour « De-corps » in Saisons II livre d’artiste, Tarabuste, 2006 ; ou Florence Guillemot pour « Poussière d’ombre », Editions Bellodorso, 2014. Ses textes ont paru, entre autres, aux éditions Tarabuste et dans la revue des Archers. Sa dernière parution est « Césure de l’absence », Editions Gros Textes, coll. Les Alpes vagabondes, 2016. http://laurencemillereauecrivain.blogspot.fr


DANIÈLE FAUGERAS vit et travaille dans le Gard. Elle partage son activité d’écriture entre poésie, traduction et édition. D'abord codirectrice aux éditions ERES (Toulouse) d'une collection spécialisée dans la traduction d'ouvrages de clinique psychiatrique-psychanalytique (une trentaine de volumes parus à ce jour), elle a créé en 2008 aux mêmes éditions ERES, et codirige depuis avec Pascale Janot la collection de poésie PO&PSY et l'association du même nom, qui en assure la diffusion par la rencontre directe de publics variés, auxquels elle propose des manifestations souvent multimédias. Danièle a publié plusieurs recueils de poésie, depuis Ici n'est plus très loin, petite anthologie personnelle (2001) jusqu'à Quelque chose n'est, sur des dessins d'Alexandre Hollan, et Éphéméride 03, avec des dessins de Martine Cazin (2014). Parmi ses traductions de poésie : Patrizia Cavalli, Paolo Universo, Issa (en collaboration avec Pascale Janot) ; ainsi que les œuvres poétiques complètes d'Antonio Porchia et de Federico García Lorca.

CORINNE ATLAN
Diplômée à vingt ans de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Corinne Atlan a vécu vingt ans en Asie, enseignant le français au Japon (Tokyo, Kyoto) et au Népal (Centre Culturel Français de Katmandou). Elle a traduit à ce jour plus de 60 œuvres japonaises dans des domaines variés, notamment de très nombreux romans de Haruki Murakami, de Chroniques de l’oiseau à Ressort à Kafka sur le Rivage,(Belfond) Le Bouddha blanc, de Hitonari Tsuji ( folio) prix Fémina étranger 1999, les Bébés de la consigne automatique de Ryû Murakami (Picquier), Nuages Flottants de Fumiko Hayashi (Le Rocher), et tout dernièrement Compléter les blancs de Keiichirô Hirano (Actes Sud). Elle a également édité, traduit et commenté, en collaboration avec Zéno Bianu, deux anthologies de haïku parues chez Gallimard/Poésie et traduit de nombreuses pièces de théâtre japonais contemporain, dont plusieurs ont été montées et jouées en français ( Le Grenier de Y. Sakate au théâtre du Rond-Point, Cinq jours en mars de T. Okada à Avignon, Nuits blanches de H. Murakami au théâtre de l’Œuvre, etc…) Récompensée par plusieurs prix de traduction (Prix Konishi de la traduction japonaise 2004, Prix Zom Japon 2012) elle a également été lauréate de la Villa Kujoyama à Kyoto pour son premier roman (Le Monastère de l’aube, Albin Michel, 2006). Elle en a depuis publié un deuxième (Le Cavalier au miroir, L’Asiathèque, 2014) et a également à son actif plusieurs essais personnels (Danses de Diamant, Kailash, 2001, Entre deux mondes, Inventaire-Invention 2005, Japon, L’empire de l’harmonie, Nevicata 2016.) Elle vit actuellement à Kyoto, où elle continue à écrire et traduire.
http://www.corinne-atlan.fr/



Les journées du WEP seront animées en français et en anglais par Bernard Turle, Carla van der Werf, Jacques Serena et Karen Coughlin.


Artiste peintre, sculpteur et photographe, KAREN COUGHLIN expose en France, en Irlande et au Mexique. Elle vit en France mais a vécu aux USA et est d'origine irlandaise, c'est pourquoi, entre autres, elle a été sollicitée pour présenter Roisin Tierney.





Sculpteur, plasticienne et art-thérapeute, CARLA VAN DER WERF vit et crée à Carnoules, où elle collabore au WEM depuis toujours. "Mes chemins traversent les territoires géographiques, dit-elle, comme les espaces linguistiques, littéraires et philosophiques. Mes recherches trouvent un sol fertile dans le 'Monde d’hier' de l’Europe Centrale. Dans une analyse de son travail, Antoine Spire écrit : “La littérature et la pensée ont toujours accompagné son apprentissage artistique. Le néerlandais (sa langue maternelle) s’est marié au français (sa langue d'adoption), à l’allemand puis au yiddish pour construire un imaginaire marqué par l’histoire de l’Europe au mitan du XXème siècle. Chez elle, la sculpture accompagne la méditation du texte et des réminiscences de lectures, des références philosophiques ou littéraires s’invitent au banquet de la création.” CARLA VAN DER WERF présentera Danièle Faugeras.


Bernard Turle Co-fondateur et directeur artistique du WEM, traducteur, Prix Coindreau (WM Spackman, 1987, L'Ombre d'une présence), Prix Baudelaire (Peter Ackroyd, Milton en Amérique, 1999), Prix du meilleur roman étranger (Hollinghurst, L'Enfant de l'étranger, 2013), Prix du meilleur roman étranger (Martin Amis, La Zone d'Intérêt, 2015), Prix Guimet de littérature étrangère 2017 (Dasgupta, Delhi Capitale), Bernard Turle a traduit des historiens de l'art comme Bernard Berenson, R. Wittkower ou Harold Acton, il traduit des romanciers (et essayistes) du monde entier - Martin Amis, TC Boyle, André Brink, Peter Ackroyd, Helen Garner... Il a écrit deux ouvrages sur l'Inde (Bombay Mix Mumbai Max ; Une heure avant l'attentat) ; un pamphlet sur le contexte politico-social en PACA : Autopsie d'une inquiétude ; et Diplomat, Actor, Translator, Spy, sur le quotidien du traducteur. Parvenu au temps de l'archivage de son festival, il concocte désormais des albums procurant le contexte de la folle créativité du WEM : tel livre se penchera sur la danse indienne autour de laquelle tournait le WEM indien, un autre sur un camp de réfugiés tibétains, autour duquel tournait le WEM tibétain, un troisième sur le QG de l'association La Tartuga, autour duquel tournaient tous les WEM. Le monde de l'édition n'étant en gros guère porté sur la poésie, il traduit désormais de façon indépendante des poètes comme Christopher Reid, Sudeep Sen (Incarnat/Incarnadine) ou Roisin Tierney pour tenter de les faire connaître en France.
Bernard Turle sera le médiateur des deux journées du WEP.


JACQUES SERENA : auteur d’une douzaine de romans, publiés principalement aux Éditions de Minuit. Ecrit aussi pour le théâtre. Créations : Rimmel, Quart d'heure, Velvette, Ça, mises en scène par J. Jouanneau, A-L. Liégeois, J-L. Martinelli. Rôles créés par Jeanne Balibar, Ludivine Sagnier, Océane Mozas, Pierre-Louis Calixte, etc.
JACQUES SERENA présentera Sudeep Sen






BABEL ! Musique des langues
Samedi 8 juillet 17h00-21h30
Une douzaine d'intervenants feront la lecture de poèmes en différentes langues étrangères. Ils les expliqueront et de ces sons étrange(r)s émaneront des échanges sur la musique des langues.

Parmi les participants :
Jean-claude BABOIS, né à Carnoules, ex-professeur de mathématique, poète, sculpteur sur bois, milite pour la défense et la promotion du provençal par l'écrit et l'oral (Emission L'ESPAVENTAU sur Radio Païs). Président de Provenço-Terra d'Oc, il a de nombreuses publications bilingues à son acquis, est membre du comité de rédaction de SAPIENCA-EU, revue numérique en occitan (Cronica en provençau sus lei matematicas), organise à Carnoules la DICTADA en provençau, et anime à Pignans L'ESCOLA DES INFERNS. Il a publié récemment L'AULEU-BLU et CHIFFRADA POETICA.
Our English speaking audience will have the opportunity to discover the provençal language on Sat 8th July with Jean-Claude Babois, a staunch adovocate of the endangered lingua of our area.

Marilyne BERTONCINI, poète bilingue italien et français, critique, traductrice de l'anglais, codirectrice de la revue internationale numérique "Recours au Poème", organise aussi des lectures-concerts sur Nice, où elle vit quand elle n'est pas à Parme. Outre de nombreuses publications dans des revues internationales, elle a publié en 2017 La Dernière Oeuvre de Phidias aux éditions Jacques André, Aeonde à La Porte et Le Silence tinte comme l'angelus d'un village englouti aux éditions Imprévues.
Nadia DOUEK
Je suis née dans une famille hétéroclite,
dans une Egypte qui voulait refaire le monde…
je recolle tous les jours
mes mondes
d’une façon ou d’une autre.


POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR LE WEEK-END POETIQUE : tartuga@wanadoo.fr



Nous recherchons encore des locuteurs de langues étrangères non citées ci-dessus pour lire des poèmes et en donner une brève traduction/explication le samedi 8 juillet dans le cadre de BABEL!




roisin, véronique, simran, sudeep... : derrière les mots, des visages, derrière les visages, des mots

QUAND LA TARTUGA PRÉPARAIT LE WEM15 & GARES2011


BONA ANNADA 2011

REPETITIONS DU CHOEUR DE LA TARTUGA :



A PARTIR DU 12 JUILLET Dernières répétitions Salle Daumier 18/22 juillet puis dans les wagons de l'ATTCV ensuite, pour NLJPPLF
(Ci-contre) Salvador Dali, Affiche publicitaire de la série "Papillons" pour la SNCF, 1969. Le peintre de La Gare de Perpignan (1965) disait qu'elle était le "centrrrre du moooonde". Le thème de la France rurale (L'Angelus de Millet) éventrée par le train remonte au milieu du XIXe siècle, époque où l'avènement du chemin de fer modifia les rapports spatiotemporels dans les pays en voie d'industrialisation (Photo D.R.).
***********************
WEM UK
Christopher Reid, ami poète du WEM, avait remporté le célèbre COSTA PRIZE en 2009 pour un magnifique recueil de poésies à la mémoire de son épouse Lucinda Gane, qui fut notre Victor Hugo dans LA FORET MOUILLEE. Un autre de ses recueils, THE SONG OF LUNCH, a été "dramatized" par la BBC avec Emma Thomson et Alan Rickman dans les rôles principaux.

************************
Site du compositeur Leo Montana http://www.myspace.com/leomontana NOUVEAU CD DE TRIPHASE : EMPREINTES http://www.annepaceo.com http://www.abeillemusique.com/laborie abeilleinfo@abeillemusique.com
**************************************
Le WEM15 est heureux d'accueillir à nouveau cette année Paul Mayes, Premier Violon de l'Orchestre National de Lille et animateur du très novateur Chambre à Part (A droite : Paul Mayes en gare de Lille-Flandres. Photo Louis Mayes.)

**************************************
L'ASSEMBLEE GENERALE DE LA TARTUGA A EU LIEU LE SAMEDI 30 OCTOBRE au Moulin à Huile de Carnoules (Présentation du WEM15 et de GARES2011)
***************************************
HERVE FOUERE duo.circino@gmail.com
(A droite) Hervé Fouéré en bleu de chauffe au dépôt ATTCV. Photo Courtesy D. Coltri
**************************************
COURS TANIA ZOLTY POSITIONNEMENT DE LA VOIX Tzolty@wanadoo.fr) (A gauche) Un cours au Moulin à huile. Photo Courtesy D.Coltri
***************************************

AVEC SON CHAR "4BD2011", LE WEM A PARTICIPE AU CARNAVAL DE CARNOULES 2011 "LES GRANDES EPOQUES"
(Photo : le WEM s'inscrit dans la tradition. Preuve en est ce char 240-A, construit "en bois, fleurs et feuillages" par l'équipe du dépôt de Langeac avant-guerre. Document Notre Métier, SNCF, N°4, 15 nov. 1938.)
************************************
CALENDRIER/2011
MARDI 26 juillet Carrefour des Ecoles
PENDANT LA NUIT, TRANSFERT DE LA 4B9 par la Municipalité.
CONCOURS DE PHOTOS avec l'association Mat ou Brillant.

JEUDI 28 juillet
18h00 OUVERTURE AU PUBLIC des différentes expositions GARES 2011
19h00 Moulin à Huile THEATRE LA PLUIE de Daniel KEENE avec L'ART SEMEUR
21h00 Salle Daumier PERFORMANCE Barre PHILLIPS, Guy IBANEZ

VENDREDI 29 juillet
19h30 Nouvel emplacement de la 4B9 INAUGURATION-APERITIF de la Municipalité et du COF
LE CHANT DES CHEMINS DE FER de Hector BERLIOZ, interprété par l'Harmonie L'Indépendante des Arcs et plusieurs chorales varoises.
21h00 Gare des Platanes SOIREE "TRAIN OUVRIER" Music-hall à l'ancienne

SAMEDI 30 juillet
18h00 Salle Jean Moulin DEBAT La LGV : Aubaine ou catastrophe pour le Var ? Jean-Pierre MALASPINA
20h00 Salle Jean Moulin CONFERENCE Gares et musique Jean-Louis ENSEGNAT
22h00 Salle Daumier SOIREE POESIE avec Antoine SIMON et Joan-Glaudi BABOIS

DIMANCHE 31 juillet 18h30 Départ Parking Pavillon-Fontenaud PREMIERE de FLEURS DE BALLAST

LUNDI 1 août 20h30 Départ Gare des Platanes GENERALE de NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE

MARDI 2 août 20h30 Départ Gare des Platanes PREMIERE de NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE

MERCREDI 3 août
18h00 Un lieu surprise THEATRE TRAFIC, de Louis CALAFERTE, avec ATOUT THEATRE
20h00 Salle Daumier CONFERENCE TRAINS DE VIE, TRAINS DE MORT, avec le journaliste et écrivain Antoine SPIRE
22h00 Salle Daumier RECITAL de MUSIQUE CONTEMPORAINE avec Armelle GULDNER et Dom WALTIS

JEUDI 4 août 20h30 NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE

VENDREDI 5 août 18h30 Départ Parking Pavillon-Fontenaud FLEURS DE BALLAST

SAMEDI 6 août 20h30 Départ Gare des Platanes NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE

DIMANCHE 7 août
17h30 Coopérative LECTURE UNE HEURE AVANT L'ATTENTAT, par Bernard TURLE
19h00 Salle Daumier THEATRE L'HOMME SEUL SUR LE QUAI, de et avec Jacques SERENA
20h30 Départ Gare des Platanes NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE

Programme partiel soumis à variations suivant impondérables. Se reporter au dépliant distribué lors de la manifestation.
La plupart des animations sont gratuites sauf les spectacles FLEURS DE BALLAST et NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE, pour lesquels il est impératif de réserver avant le 15 juillet.
04 94 28 41 06/ 06 85 10 01 09 tartuga@wanadoo.fr
FIN
(A droite) Fond de scène, Gare, image d'Epinal, Grand Théâtre Nouveau, Imprimerie Pellerin &C°, XIXe siècle. Photos D.Coltri

22 JUIN 2010 : JOURNÉE MONDIALE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU






(Photo Sur la ligne Cannes-Grasse, courtesy Michel Cresp)
LES ATELIERS DE LA TARTUGA
RIMA INTER PARES : L'ATELIER DE CHANT D'ARMELLE GULDNER

Répétition avec le compositeur ou la compositrice

LES ATELIERS CORPORELS AVEC CATHIE VINCENT Photos JPK

ATELIER INDIENNES, STRASS ET CHIFFONS AVEC CLAUDE BARESTE

Le étant plutôt un clan de saltimbanques qu'un groupe de théâtre à domicile fixe, le costume y prend forcément le pas sur le décor et, chaque année, l'effort porté sur cet élément visuel- mais pas seulement - des spectacles remporte les suffrages des festivaliers. Atelier sous la direction de Claude Bareste avec la complicité de Nathalie Titeux, Géraldine Dorival et Elisabeth Rollo. (Photos : Loges ; croquis, Anny Morère 1963 ; la main de C. Bareste à l'oeuvre sur un masque de Rose-Nègre. C. Bareste à l'oeuvre sur une coiffe de Randonnée dérandonnée ; essayage du costume de Provence sur Véronique Souberbielle, Variations provençales ; BT 2004, projet de costume pour Virginie Colette dans Phi-Phi ;Isabelle Poinloup portant une robe prêtée par Christian Lacroix. Le guichet, gravure, La Mode française, 3 septembre 1881. (Photos JPK, Sophie Léchauguette, DC et DR.)
Cette année étant une année à naissances, nous vous recommandons un blog tricot : http://radiotricottantinette.over-blog.com
(Ci-dessous) Nathalie Titeux et Maïté Brione prennent les mesures pour la confection de rideaux décor dans un wagon USI de Ne la jetez pas par la fenêtre. Photo courtesy D. Coltri avec l'autorisation de l'ATTCV.

L'ATELIER DECORS, MENUISERIE/PEINTURE
est animé par Gérard Brione avec la complicité de François Titeux. (A droite) Albert Massiani et Gérard Brione devant le squelette de la 4B9WEM15. Photo Courtesy D. Coltri
(Ci-contre, à gauche ) Gerard Brione, Projet de loco 4B9WEM15 pour char de La Tartuga au Carnaval de Carnoules 2011, convertible en sculpture de plein air pour GARES2011.



(A droite) Gérard Brione et François Titeux : Phase III : la cheminée de la loco lance désormais des confetti. Photo courtesy Nathalie Titeux.




L'atelier SCULPTURE est animé par Nigel Robinson et Gérard Bernon. (A gauche) Fabrication d'un djembé géant à partir d'un tronc de pin évidé. (A droite) Essayage du masque conçu pour le Chien dans Randonnée dérandonnée. Photos 2010 Nigel Nicholson





Last but not least, la cabine SON & LUMIERES de Franck Jouanny. (A droite, entre deux arias, Anne-Marie Jan-Jouanny attend le top de Franck pour démarrer la poursuite.)



LA PALETTE DU WEM 15
Le définit pour
ses costumes une palette qui s'affine au cours de l'année. (Ci-contre) Le ténor John Upperton et le choeur des ouvrières de FreezPo dans Sorbet! Sorbet! inspirent la "ligne" Wem15.




En 2011, les
tendances sont JAUNE, GRIS,
CARREAUX,
RAYURES. MOTIFS
"TRAINS".



On tendra vers le costume passe-partout XXe siècle pour NE LA JETEZ PAS PAR LA FENETRE. Dans FLEURS DE BALLAST, on lorgnera du côté de Richard Dadd et du début du XIXe. (A droite) Hypothèse de travail "Une partie de campagne" : modèle de costume pour Anne-Marie Jan-Jouanny et Nathalie Titeux dans Fleurs de Ballast. M. J. Nunez-Vais, Un dernier baiser, gravure, L'Illustration Européenne, Bruxelles, 1889. (A gauche) Tania Zolty portera le costume de Charlotte (Werther) conçu pour Josephine Veasey dans la production de Michael Redgrave à Glyndebourne (1969), trésor de guerre du WEM déjà porté dans notre production de l'opéra de Massenet par Isabelle Poinloup au WEM9 et par Tania dans Variations Provençales.


AU COEUR DU COEUR DU VAR, LE WEM, AU COEUR DU WEM, LA TARTUGA
Le est organisé par La Tartuga ("tortue" en provençal, en hommage aux tortues du jardin du siège de l'association). L'assemblée générale a traditionnellement lieu en automne. La cuisine et la convivialité sont parmi les beaux arts qui se pratiquent à La Tartuga.
(Ci-dessous) Vacherin citron figue de barbarie Recette & Photo c D.Coltri
POUR NOUS CONTACTER, POUR ADHERER
tartuga@wanadoo.fr
POUR DECOUVRIR CARNOULES
Office de Tourisme
http://www.tourisme-carnoules.com
06.62.07.12.22 / 04.94.28.32.96
(A droite) La table du WEM à l'aïoli monstre du COF, qui, l'été, marque la fin de la fête locale et le début du festival. Photos DR

(A droite) BERNARD TURLE http://www.facebook.com, directeur artistique du WEM, librettiste, traducteur (Prix Baudelaire, Prix Coindreau), publie cette année aux Promeneurs solitaires UNE HEURE AVANT L'ATTENTAT. Liste de ses traductions disponibles : taper "Bernard Turle" sur l'Internet. Livrets : consulter notre rubrique Boutique. (A gauche) Parfois, le WEM chante hors de son terroir. Ici, à Mazaugues, capitale varoise de la glace, l'année de Sorbet!

(Ci-contre) L'équipe du WEM14, dernière représentation, "inspirée", de La Randonnée dérandonnée, Photo 31 07 10 Claudie Kibler. (Ci-dessous) La troupe en répétition salle Jean Moulin. Photo JPK








Un festival, c'est une famille ouverte, un public fidèle, comme l'eau d'un ru, toujours le même, toujours renouvelé. Photo DR

(Ci-contre) La troupe pour la dernière de La Tortue amoureuse, 2005. Séance de pose exigée par le public en délire ! Les flashes crépitèrent comme à Cannes ; &, ci-dessous, à la fin d'une représentation de Variations Provençales, 2008. Photos DR.











(Ci-dessous) A la fin d'une représentation de Carmen, 2003. Photo DR.
Et, ci-contre, la troupe de La Voix humaine, 2008. Photo JPK







MIROIRS, AIGUILLAGES, ANAMORPHOSES & METAMORPHOSES
Delhi Junction. Photo 2008 Laurent Ouisse http://www.laurentouisse.com
Pour le professionnel du WEM, c'est entendu, on s'engage dans le festival en connaissance de cause, on sait quel embranchement, quel engagement on prend, on sait qui, quoi, comment on va être pendant ce contrat (plus moral qu'autre chose) que représentent le festival et sa préparation. Mais pour l'amateur, la chose est plus ardue, il lui faut des années pour accepter miroirs et métamorphoses, pour s'apercevoir qu'à un moment donné, à son insu, un aiguillage, qui a nom musique, théâtre, troupe, l'a fait changer de cap, de pied en cap.





NOS LIENS

1/ LIENS HEBERGEMENT (ENVIRONS DE CARNOULES)
Gîte en pleine nature, au hameau de La Portanière http://www.gitedelaportaniere.blogspot.com
A Besse-sur-Issole, le gîte L'Abri du Poète, http://www.provenceweb.fr/83/abridupoete/ & les autres http://www.provenceweb.fr/f/.../besse/location.htm/
Hôtel Ker Bihan 6 Route Rocbaron 83390 Puget-Ville - 04 94 33 53 53 http://www.coeurduvar.com/Ker-Bihan.html
Gîtes Puget-Ville http://www.coeurduvar.com/Les-gites-ruraux-de-Puget-Ville.html/
Hôtel La Petite Auberge, Pignans http://www.sortir-malin.com/hotel-restaurant18041-Restaurant-La-Petite-Auberge.html
Chambres d'hôtes dans la nature à Pignans http://www.lacalade-pignans.com/ http://www.moulin-de-berthoire.fr/
http://www.aumassaintpierre


2/ LIENS MUSICAUX
LES FESTIVALS DANS LE MIDI SORTIR ICI & AILLEURS
http://www.arts-spectacles.com
MUSIQUE CLASSIQUE DANS L'AIRE TOULONNAISE :
Accords en Scène : http://accordsenscene.free.fr
OPERA IN PROVENCE http://www.capsuropera.com/
MUSIQUE D'AUJOURD'HUI DANS COEUR DU VAR Arts vivants, Le luc : arts.vivantsleluc@orange.fr
FESTIVAL DES MUSIQUES INSOLENTES, Lorgues
http://www.mdlc-lef.com/festivalfmi/fmi09.html
UN FESTIVAL MUSICAL ECOLOGIQUE : LABEAUME, en Ardèche, 15 ans d'âge comme le WEM
http://www.labeaume-festival.org

3/ LIENS TOURISTIQUES
QUE FAIRE EN PROVENCE :
http://www.provenceweb.fr/artistes/display-art.php?nb=32
<http://www.provenceweb.fr>
WHAT'S ON IN THE VAR (IN ENGLISH)http://www.varvillagevoice.com

4/ LIENS ARTISTIQUES
LES PROMENEURS SOLITAIRES, jeune, subtile et vaillante maison d'édition de Tourrettes http://www.lespromeneurssolitaires.fr
LES AILES DU VENT, Atelier de la plume d'or, Varages, Artothèque, écritures et visages du monde http://www.vanmalle.com
NOTRE PHOTOGRAPHE OLIVIER BAUDOUIN
http://www.olivierbaudoin.com
PHOTOS DE SPECTACLES D'AILLEURS PAR GUY THOUVIGNON
http://guythouvignon.ultra-book.comhttp://guythouvignon.com
et si vous allez/êtes à Paris, vous verrez qu'une certaine Kulture y est au même point là-haut qu'ici-bas, allez au THEATRE DE LA VIEILLE GRILLE : http://www.vieillegrille.fr/tiki-index.php
et si vous êtes du côté de Philadelphie ce printemps, le nec plus ultra du ferroviaire plus cich ek iom ut reums :
J'entends les trains depuis toujours / I keep hearing the trains for ever, par
Tania Mouraud
http://slought.org/content/11473/

5/ LIENS FERROVIAIRES
UNION DES EXPLOITANTS DE CHEMINS DE FER TOURISTIQUES ET DE MUSEES www.trains-fr.org/unecto
Chemins de fer touristiques en France http://www.trains-fr.org/ courriel: contact@unecto.fr
TOURISME FERROVIAIRE ET TOURISME EN TRAIN www.lafrancevuedurail.fr/
TACOTS http://www.tacots.canalblog.com/
Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports http://fnaut.asso.fr/
Musee des tramways à vapeur et des chemins de fer secondaires français http://www.trains-fr.org/mtvs/indexns.htm courriel: mtvs@voila.fr
L'espace train: le portail ferroviaire http://www.espacetrain.com/
Sur la sécurité des passages à niveau http://www.securitepassageaniveau.fr
Portail francophone d'information ferroviaire http://www.espacetrain.com
Un sympathique et doué passionné de train vous propose une balade ferroviaire virtuelle http://www.didier-passion-des-trains.over-blog.com/
LE TRAIN JAUNE (et ROUGE) CATALAN
http://www.parc-pyrenees-catalanes.fr
http://www.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com/fr/decouvertes/train-jaune
Découvrez le très dynamique TRAIN A VAPEUR DES CEVENNES http://www.trainavapeur.com/
PROMENADE EN TRAIN DANS LE MEDOC BLEU SOULAC 1900 http://www.soulac1900.fr/
Le Chemin de Fer Touristique Pontarlier-Vallorbe propose de partager la passion du chemin de fer d'autrefois en participant à une balade insolite et rétro sur une ancienne voie ferrée Franco-Suisse dans les pâturages et les forêts du Haut-Doubs : http://www.coni-fer.org/
http://www.franche-comte.org/dn_le-conifer/
Association pour le Musee de Transports Urbains Interurbains et Ruraux http://www.amtuir.org

LIENS PROFERROVIARES EN PACA
Veynes http://www.ecomusee-cheminot.com/
TRAIN DES PIGNES http://www.gecp.asso.fr
CHEMINS DE FER DE PROVENCE http://www.trainprovence.com/
MUSEE DE CHEMIN DE FER DE VEYNES
http://www.ecomusee-cheminot.com/


(Photos) Départ Gare de Lyon, Photo DR ; Publicité de l'hôtel de la gare, Montbard, Bourgogne ; Engine n°34064 crossing the River Taw at Barnstaple, 20 04 60. Joanes Publications ; décor d'une assiette en faïence (détail) ; affiche PLM, photo DR ; Danielle Bonito-Salès, dans le rôle de Marie-Jo, Sorbet! Sorbet!, sur la loco de Carnoules, 2007 B.Turle Droits D.Coltri ; Pantographie Gare Fantôme Gare Vivante, Laurence Millereau et J.-L. Hinsinger ; Voie sur la ligne Carnoules-Gardanne ; Pantographie Gare Abri Laurence Millereau et J.-L. Hinsinger.
C.P. DE WEMISTES FERROVIPHILES : DEVINEZ LEUR PROVENANCE...





















PHOTOS Courtesy laurent ouisse http://www.laurentouisse.com, danièle faugeras, carla van der werf, jean-yves le bris, jacques sadry, sophie léchauguette, françois et nathalie titeux, guillaume gozzo, marie-chantal ponceblanc, didier coltri...


LE VENTRE DU RAIL
RESEAUX, le modèle ferroviaire
"Le 'chemin de fer', ce n'est pas seulement la mythologie des voyages, l'exotisme au bout des rails, l'Orient-Express, le Transsibérien, qui tentent de déjouer la logique politique du système et souvent ne font que la masquer. C'est aussi le contrôle du mouvement, la régulation de tout "trafic" et de tout déplacement, la surveillance centralisée aux points d'arrêt du transit et en ses points de 'triage'. C'est le 'tri' et c'est l'heure exacte. Bref, le modèle tient à la fois de l'organisation militaire et de l'enfermement."
Traverses, N°13, 1979
LA FACE CACHEE DU TRANSPORT FERROVIAIRE SERA EVOQUEE AU COURS DE2011 PAR LE JOURNALISTE ANTOINE SPIRE LE 3 AOUT LORS DE SON INTERVENTION "TRAINS DE VIE TRAINS DE MORT", SUIVIE PAR LE DEBAT : "LE TRAIN EST-IL HUMAIN?"

Partout dans le monde, les ferroviphiles se battent pour la préservation du patrimoine ferroviaire. Comme ici au Brésil. ("Qui est responsable de ce crime? Le bâtiment de la gare de Cordelropolis a 132 ans. Quelqu'un va-t-il enfin intervenir?") Photo D.R.
Les gares, signes des temps. Le libéralisme jusquauboutiste de Margaret Thatcher a démantelé les chemins de fer britanniques. Le signe des BR, élément unificateur
de la nation, a disparu du paysage urbain. Les équipements collectifs et les services publics se sont dégradés. Pour le passager supposé roi, la concurrence signifie, par exemple, que deux compagnies assurant les mêmes relations ne lui communiqueront pas les horaires de la compagnie adverse. A droite : la gare de Manchester en 1982.


Transports en commun, hygiène de groupe. Système de nettoyage à la gare de Brahmapur, Inde, Chemins de fer de la Côte Est. La batterie de tuyaux d'arrosage ne sert qu'à mouiller les détritus et les excréments déposés en gare. Photo courtesy D. Coltri
(Ci-dessous) Affiches indiquant les bonnes conduites à suivre lors de déplacements en train. Inde, Chemins de fer de la Côte Est. (A gauche) Il est interdit de dévoyer les services publics pour votre usage personnel et de faire courir un danger aux autres passagers. (On notera le parapluie pendu.) (A droite) Il est interdit d'insulter les autres passagers. (On notera le couteau dans la main de l'agresseur.) Photos courtesy D. Coltri




Michel Tarrier, écologiste urgentiste
http://www.notre-planete.info/actualites/com.php?id=1952
et http://fr-fr.facebook.com/profile.php?id=100000511504781
nous propose cette image prise au Pakistan et diffusée sur http://blog.gamekult.com/blog/donald87/default_page2.html?blogMois=11-2008
pour nous faire réfléchir sur le fait que notre planète est étroite "pour tant de monde et si peu de partage". Ci-dessous : La voie, la vie. Mumbai, mars 2011. Photo courtesy Laurent Ouisse.












Dans le train de Guwahati à Bangalore, l'arrêt de Brahmapur. Fuyant la guérilla incessante dans son Etat d'origine, l'Assam, à l'extrême Est de la République indienne, la jeunesse, diplômée ou pas, fuit par train vers les villes indiennes prospères (sur ce sujet, visiter le site :
inde.aujourdhuilemonde.com/front-uni-de-liberation-de-lassam-histoire-dune-guerilla
). Elle espère y continuer ses études ou trouver du travail. Elle s'entasse dans les compartiments où les places sont les moins chères, surnommés "la jungle". "S'entasser" signifie un voyage d'une trentaine d'heures collé à ses voisins, incapable de bouger d'un pouce pendant tout le trajet. Photo courtesy D. Coltri.